Rechercher
  • Aristide Français

Connaissez-vous Albus Partners, LE cabinet de turnaround à la française ?

Mis à jour : févr. 8

Dans l'écosystème très spécifique des cabinets de turnaround, Albus Partners fait figure de “rare bird”. Si français pour sa connaissance unique des rouages complexes de notre écosystème, pour sa taille humaine et par sa volonté de discrétion assumée (pour mieux garantir l’anonymat de ses clients), Albus Partners se caractérise également par la double culture franco-américaine de son dirigeant, apôtre opiniâtre du résultat et de l'opérationnalité. Pas de doute, Albus Partners est un “cas à part”. Prenez 3 minutes pour découvrir le cabinet de turnaround “made in France” aux 300 prestations de services.


Un défi, un cap à franchir, Albus “prend la barre”

Résolution de crises internes ou de difficultés opérationnelles, optimisation des process, croissance organique, cessions de filiales, reconquête de la productivité, gestion des crises…

Face à ces transformations et pour franchir avec succès ces étapes qui peuvent venir bouleverser le quotidien des entreprises, le cabinet Albus Partners contribue à aider les dirigeants à franchir des caps décisifs pour l’activité de leur entreprise.

Bien que discret par son ADN, le cabinet Albus Partners, par sa connaissance unique du tissu économique français, s’impose comme un acteur incontournable et unique du turnaround management. Une sorte d’Alix à la française serait-on tenté de dire. Même si le fondateur François Malavaud a tendance à tempérer cette comparaison dont il se méfie, préférant souvent valoriser une approche “prestation de services versus conseil”.



Ce qui fait vibrer Albus : “quand l’enjeu devient défi”

Quoiqu’il en soit, depuis plus 15 ans, Albus Partners a mis toute son expertise au service de plus de 200 clients figurant parmi les plus grandes signatures du CAC, du SBF 120, ou encore, de belles ETI françaises et européennes attachées à la discrétion.

Le cabinet Albus Partners se fait fort d’intervenir dès lors que l'entreprise cliente subit des pressions financières critiques, quand elle doit rattraper la concurrence par une reconquête rapide de sa productivité par exemple. Mais aussi quand un groupe ou un fonds d’investissement souhaite réorienter son périmètre d’activité.

Dans la majorité des cas, “nos actions se concentrent autour de la résolution réactive de trois challenges complexes” affirme François Malavaud fondateur d’Albus Partners :


  • l’amélioration urgente des performances

  • les restructurations complexes

  • la transformation accélérée des organisations.


Pour les experts d’Albus Partners, chaque projet est différent. Ils ont, cependant, tous une chose en commun : la nécessité d'une action décisive, éclairée et souvent urgente. Dans ce cadre, l’action d’Albus Partners contribue à régénérer l’entreprise afin de lui donner un souffle nouveau ou à lui fournir l’oxygène nécessaire à son rebond, toujours en un temps limité pour la rendre à nouveau rapidement compétitive.. Pour atteindre cet objectif, Albus se structure autour d’une approche singulière axée sur la culture de résultat.



Une approche unique sur le marché du turnaround : s’engager opérationnellement et garantir des résultats à ses clients

Albus se distingue de ses confrères par sa capacité d’engagement. L’entreprise se structure autour d’une équipe experte, singularisée par sa séniorité. La moyenne d’âge des experts du cabinet (autour de 40 ans) et la taille humaine de l’équipe (25 collaborateurs à Paris et Bruxelles) apportent beaucoup de liberté aux associés. “Nous n’intervenons que pour des missions pour lesquelles nous avons des solutions éprouvées. Nous n’agissons jamais en limite de compétences”, affirme François Malavaud. Ce qui permet à Albus Partners de s’engager sur des résultats opérationnels concrets. “Nous intervenons en tant que prestataire de service. Et donc nous intervenons pour résoudre opérationnellement des situations complexes, pas pour produire des recommandations qui parfois, ne font qu’ajouter de la complexité aux difficultés que peuvent rencontrer nos clients”.


Une démarche en deux temps : objectivation des challenges et mesure des résultats

Le cabinet opère tout d’abord une mission de caractérisation rapide du problème, afin de définir et piloter opérationnellement la sortie de crise. Durant cette première période (7 à 8 semaines max), Albus Partners opère une mobilisation intense de ses équipes pour isoler les leviers opérationnels de résolution des problèmes. L’objectif ici, est d’obtenir un diagnostic rapide et “designé” dans une optique opérationnelle et non de conseil et surtout, de construire les axes opérationnels de sorties de crises dont Albus Partners se portera garant. Dernier point clef, lors de cette période, Albus constitue une équipe pour garantir contractuellement la résolution effective des problèmes diagnostiqués.

La première phase de diagnostic est soumise à l’acceptation d’honoraires définis autour de taux journaliers particulièrement compétitifs, au regard de la qualité des experts. Au terme de celle-ci, des objectifs et moyens seront fixés. Le cabinet organise sa rémunération autour d’une part fixe et d’une part incentive particulièrement significative.






Aider les entreprises françaises à relever les défis, aujourd’hui!

Au regard de son approche spécifique, du contexte actuel marqué tout autant par une très forte volatilité de la conjoncture que par la redéfinition des périmètres d’activité et par les masses financières disponibles, il y a fort à parier que la période soit propice aux activités d’Albus Partners.

“Nous avons observé avec beaucoup d’acuité cette période singulière, inédite, marquée à la fois par une accélération technologique inouïe, mais aussi par la crise économique extrêmement violente qui nous attend. Il est probable que beaucoup d’entreprises doivent faire face à des défis que nous aimons relever, de manière réactive” professe François Malavaud.


Effectivement, certains secteurs vont devoir se réorganiser très rapidement, sauver leur trésorerie, redéfinir leurs périmètres d’activités. “Ces défis sont passionnants, graves, nécessairement épuisants. Nous en sommes conscients. Nous souhaitons mettre toutes nos compétences et nos valeurs humaines au service de clients qui devront relever des challenges décisifs. Avec parfois pour enjeu le sauvetage de pans d’activités entiers” conclut François Malavaud.