Rechercher
  • Aristide Français

Cash Flow : quelques points clefs à contrôler en période de crise

Mis à jour : févr. 17

62% des dirigeants (tous secteurs confondus) anticipent des problèmes de trésorerie au premier trimestre 2021 et tous les secteurs sont concernés y compris le secteur des services notamment à cause des reports de mission ou des allongements des délais de règlement. Les prévisions de trésorerie sont, en cette période de crise, particulièrement complexes à effectuer. Nous avons souhaité, dans cet article, mettre en valeur 6 indicateurs pour anticiper et éviter des problèmes de trésorerie.


Anticiper vos problèmes de trésorerie


L'épidémie Covid-19 met la trésorerie des entreprises sous pression" rappelait une note publiée par Euler Hermes. Une entreprise rentable n’est pas forcément une entreprise en bonne santé financière. Plusieurs indicateurs existent pour mesurer la santé financière d’une entreprise et anticiper les besoins en fond de roulement de votre entreprise ou au contraire valider la possibilité d’effectuer des investissements complémentaires. L’objectif des indicateurs suivants, permet d’avoir une visibilité prospective sur l’évolution du CashFlow de son entreprise.



1 - CONTRÔLEZ LE DÉLAIS DE PAIEMENT MOYEN



Alertée par le médiateur des entreprises de Bercy, l'usine nouvelle titrait en mai 2020 : "Derrière le Covid-19, une épidémie de mauvais payeurs menace les entreprises françaises”. Effectivement, cette juste prédiction des oracles de Bercy se trouve confirmée au 3ème trimestre par l’assureur Euler- Hermes qui affirme dans une étude récente : “d'ici fin 2021, les délais de paiement auront augmenté deux fois plus que lors de la crise financière de 2008”. En moyenne en France, 60% des clients d’une entreprise payent leurs factures en retard. Cette tendance ne fait que s’accentuer en tant de crise. En s’octroyant un allongement de son délai de règlement, votre client s'accorde un

droit de prêt auprès de votre entreprise ou d’une de vos filiales, sans contrepartie financière.


" En moyenne une entreprise française dédie 15 jours d'un effectif à la récupération de créances en retard "


Au-delà des effets immédiats sur la trésorerie, les retards de paiement ont des conséquences sures :

● La productivité de vos effectifs. (En moyenne, une entreprise dédie 15 jours de travail d’un effectif par an à la récupération de facture en retard)

● Le budget recouvrement

● L’accroissement du risque de non recouvrement particulièrement en période de crise.



2 - ADAPTEZ LA GESTION DES STOCKS A LA VOLATILITÉ DE LA CONJONCTURE



D'après Euler-Hermes, la durée de conservation des stocks des entreprises

"a augmenté de trois Jours à l'échelle mondiale en 2020”. En cette période de crise, l’excédent de stocks peut avoir des conséquences importantes sur votre trésorerie. En effet, d’une part, un stock obsolète constitue forcément une perte latente pour l'entreprise, d’autre part la circulation des marchandises est rendue arythmique du fait de la volatilité de la conjoncture et de l’effet “accordéon”, liés aux violents «stop and go» imposés par les restrictions sanitaires.


"Le BFR des entreprises se portera en 2021 à

74 jours d'équivalent CA"


Dans de nombreux secteurs, particulièrement les secteurs marchands, la gestion des stocks s'avère dès lors particulièrement stratégique. Toutes les entreprises, quel que soit leur taille, doivent faire preuve d’agilité et repenser leur stratégie de gestion de stocks pour l’adapter à ce nouvel enjeu conjoncturel. Le challenge pour les entreprises sera d’être capable de corréler les processus de fabrication ou les achats et les stocks.


3 - SURVEILLEZ LES COÛTS DE GESTION


Le BFR des entreprises s’est porté en 2020 à un équivalent CA de 74 jours soit une augmentation de 5 jours au niveau mondial. Autant dire que les entreprises doivent réenvisager leurs structures de coûts. Masse salariale, loyer commercial, honoraires fixes... Quoique l'on en dise, ces centres de coûts peuvent être partiellement flexibilisés.


"En France le poids des taxes foncières représente 33 milliards de plus que les entreprises allemandes"



2020 a été une année riche en enseignement sur la capacité des entreprises françaises à moduler leurs besoins en loyer commercial par exemple. Le recours au télétravail a été riche d’enseignement et a contribué à accentuer le flex working pour assouplir le poids de la charge foncière (et fiscale associée) considérable sur les entreprises françaises. Si l’on se projette uniquement au niveau fiscal, les entreprises françaises payaient globalement en 2018, 33 milliards d’euros (par an) de plus que leurs homologues allemandes (source les échos Réxecode).

Pour ce qui concerne le prix du mètre carré de bureau, il s’établit en moyenne en région parisienne à 6 250 euros contre 2 350 euros à Berlin.

La crise du Covid doit constituer pour les entreprises une opportunité de rationaliser leurs investissements, non sans passer par des processus de réorganisation pour lesquels Albus Partners peut apporter des solutions opérationnelles et de pilotage concrètes.


4 - PRÉVISION DES VENTES : MÉFIEZ VOUS DES HYPOTHÈSES DE REPRISE OPTIMISTES



L’une des meilleures solutions pour éviter les problèmes de Cash Flow,

outre la maîtrise des dépenses, reste d’avoir une vision juste des entrées à venir.

Dans le contexte actuel, en prévision de rattrapage de la consommation et d’une reprise rapide de l’activité, nombres de dirigeants peuvent avoir tendance à surestimer la demande future. D’autres peuvent avoir également tendance à augmenter les investissements en prévision de ventes futures ou d'hypothèses de croissance de long terme. Les entreprises voudront capitaliser sur la demande à venir au risque qu’elle ne se concrétise jamais. Ces deux scénario entraînent automatiquement des tensions sur la trésorerie. Dans un contexte incertain, Albus Partners peut aider ses clients à mettre en place des plans opérationnels de sécurisation de trésorerie tout en ajustant les volumes de production grâce à des plans de croissance plus prudents et des plans de reconquête de la productivité.


5 - SURVEILLEZ LE TURNOVER DE VOS BU


Nous constatons que la plupart des entreprises considèrent (à raison) un turnover excessif comme un problème à régler et cherchent à en soigner les causes directes (changement de management, formations etc.). Le turn over excessif peut également être lu comme un indicateur clef d’une situation plus globale et peut jouer le rôle “ du lanceur d'alerte ” concernant la santé générale de vos filiales ou de votre entreprise.

Ainsi durant les périodes qui imposent des réalignements stratégiques et opérationnels, nous recommandons aux dirigeants d’entreprises de surveiller le niveau de turnover de leurs business-unit, et de s’interroger sur celles qui présentent des niveaux anormalement élevés ou en hausse brutale. Il se peut que certains leviers de ré-alignement stratégique et opérationnel se cachent derrière une donnée utilisée jusqu’alors par les DRH.


6 - CONSERVEZ UNE APPROCHE NORMATIVE EN TERME DE MARGE



Durant les périodes de crise, améliorer sa compétitivité-prix est souvent une solution envisagée pour conserver des parts de marché ou pour réduire son stock. Certes, la concurrence peut être rude sur certains secteurs et la pression des prix est constante. Mais jouer sur votre marge n’est pas la méthode adéquate pour maintenir votre entreprise en bonne santé financière. Si certaines entreprises n’ont guère d’autres solutions que d’ajuster leurs prix pour maintenir une entreprise à flot, Albus Partners peut vous aider également à rapidement mettre en oeuvre des plans opérationnels d’amélioration de la productivité liée à une masse salariale trop importante ou mal

allouée, une reprise en main des achats, etc.


ALBUS PARTNERS AIDE LES DIRIGEANTS, MANDATAIRES ET INVESTISSEURS DANS LA RÉSOLUTION DE CRISES.


Créé en 2006, Albus Partners aide les dirigeants d’entreprise à affronter les situations atypiques qui doivent être rapidement résolues afin de prévenir ou résoudre d’importants dangers pour l’entreprise. Albus Partners opère, en soutien du dirigeant, des mandataires et des investisseurs pour :


●Faire face à des crises endogènes ou exogènes majeures

●Sécuriser la trésorerie de son entreprise

●Redresser la productivité de son entreprise

●Assurer une croissance supérieure au marché

●Réviser le périmètre de son entreprise

●Dépasser des problématiques de gouvernance

●Réussir sa croissance externe

●Assurer les relations de confiance avec ses investisseurs


Albus Partners se caractérise par une culture “outcome focus”. Grâce à son approche en deux étapes, la méthode Albus Partners permet de caractériser rapidement le problème et de définir la solution en 7-8 semaines, puis de sécuriser la mise en œuvre de la solution et de l’obtention des résultats. Nous serions ravis d’échanger avec vous sur nos activités respectives. N’hésitez pas à prendre rendez-vous dans notre agenda, que nous puissions rapidement vous présenter nos activités.










170 vues0 commentaire